Chasse aux enj’oeufs le long du pipeline – Retour photos

Ce dimanche 11 avril, le front Stop Alibaba & Co organisait une chasse aux œufs originale le long du pipeline qui alimente Liege Airport en kérosène. Plus de 100 personnes ont bravé la pluie et le froid pour dégoter des œufs en chocolat. Elles ont ainsi découvert les enjeux liés à l’extension de l’aéroport et à l’arrivée du géant de l’e-commerce Alibaba.

L’accroissement du trafic aérien à Liège des 8 dernières années a déjà réduit à néant tous les efforts de réduction de CO2 entrepris par la Wallonie. En 2020, Liege Airport a délivré 615 582 m³ de kérosène. Cela équivaut à près de 30 000 pleins par jour pour une voiture standard ! Au travers de cette chasse aux œufs, Stop Alibaba & Co souhaitait mobiliser les citoyen·nes autour de ce qui se joue actuellement à Liege Airport et notamment alerter sur la consommation exponentielle de kérosène par l’aéroport.

Liege Airport ambitionne de doubler ses mouvements d’ici 2040, ce qui reviendrait à un vol toutes les 8 minutes ! Afin de satisfaire l’ambition de Liege Airport, des travaux sont prévus pour augmenter la capacité de ravitaillement du pipeline existant. Un nouveau parc pétrolier en dehors de la zone aéroportuaire va aussi être construit.

L’action ludique de chasse aux œufs vise donc à dénoncer cette politique mortifère. Augmenter la taille de ce robinet de kérosène ouvert 24h/24 pour alimenter toujours plus d’avions ne fera qu’augmenter les nuisances environnementales de l’aéroport de Liège.

Une action réussie !

En effet, le crachin liégeois n’aura pas eu raison de la centaine de citoyen·nes venu chasser les œufs et les enjeux dans la boue et les bosquets. Le public très éclectique -constitué principalement de familles- a mobilisé au-delà des riverains directs de l’aéroport. Une fanfare est venue réchauffer les cœurs et secouer les pieds gelés. Quelques lapins déguisés assuraient l’accueil et le bon déroulement de la chasse.

L’action avait pour objectif de mettre la lutte du front Stop Alibaba & Co en lumière et de rassembler la population autour de la problématique du développement des activités de l’aéroport.

Retours presse :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *