Manifestation à Namur pour que la Région Wallonne désarme et sanctionne Israël

Communiqué de presse de la coalition suite à la manifestation du 12 mai 2024 à Namur. Stop Alibaba&co en faisait partie pour les liens avec Liège Airport. Plus d’info ci-dessous.

A l’appel d’une coalition de citoyens et citoyennes, appuyée par de nombreuses organisations*, 250 personnes ont marché dans les rues de Namur ce dimanche 12 mai. Partant du Parc Léopold et terminant devant le Parlement Wallon, le cortège exigeait que la Région Wallonne agisse pour un cessez-le-feu effectif à Gaza.

« Le niveau wallon peut agir pour stopper les atrocités en cours à Gaza, entre autres en désarmant et en sanctionnant Israël » explique une des organisatrices.

La Région Wallonne porte en effet plusieurs responsabilités face aux atrocités en cours au Moyen-Orient. Elle contient tout d’abord sur son territoire plusieurs entreprises d’armements qui collaborent avec Israël, comme Thales à Herstal ou PB Clermont à Huy. Elle délivre également des licences qui permettent à du matériel d’armement d’être utilisé pour la politique coloniale et génocidaire israélienne. Enfin, la Région Wallonne est un des actionnaires de Liege Airport. Or, il a été prouvé que cet aéroport a permis à des équipements militaires de transiter vers Israël et rien n’indique que ce n’est plus le cas aujourd’hui. De plus, l’aéroport de Liège accueille depuis des années deux entreprises de cargo israéliennes – Challenge et El Al – qui permettent à cet État de se ravitailler et de commercialiser ses biens, entre autres issus des colonies.

« Le Gouvernement Wallon doit agir urgemment sur tous les leviers qu’elle peut utiliser pour arrêter les massacres à Gaza » conclut un des organisateurs.

La coalition exige donc que la Région Wallonne :

  • Interdise tout transit d’armes vers Israël depuis la Wallonie ;
  • Bloque toutes les licences d’armes octroyées à des entreprises wallonnes pour une exportation vers Israël ;
  • Ouvre les registres de douanes ;
  • Réfléchisse et mette en place des sanctions à l’encontre des entreprises israéliennes présentes sur le territoire wallon, comme les hubs logistiques de Challenge et El Al ;
  • Mette en place, en concertation avec les travailleurs et travailleuses concernées, des mesures pour éviter les pertes d’emploi.

« A la suite d’autres actions devant les entreprises Challenge à Liège Airport et Thales à Herstal, nous manifestons aujourd’hui pour remettre la pression sur les gouvernements actuels et futurs. Il faut que leurs déclarations de cessez-le-feu soient suivies d’effet. » explique un des participants.

* Liste des signataires de l’appel : AFICo, Amnesty International, Association Belgo-Palestinienne, Campagne ROSA, Centre d’Action Interculturelle, Centre d’Action Interculturelle Namur, CNAPD, Collectif 8 mars Namur, Collectif Liège-Palestine Solidarité, Comité Verviers-Palestine, Coordination Namuroise Belgo-Palestinienne, Les Equipes Populaires, Etudiants de Gauche en Action, Halte aux guerres Halte à la guerre sociale, La Casserole, PAC Namur, Présence et Action Culturelles, Stop Alibaba&Co

On apprend dernièrement que plusieurs associations ont porté plainte contre le commerce d’armes vers Israël. « Plus de 253 tonnes de munitions et autres armes auraient été acheminées vers Israël via les ports d’Anvers et l’aéroport de Liège. » Nous dénonçons l’hypocrisie de la Région Wallonne qui « se ré-engage dans sa promesse » à faire respecter un moratoire le transit d’armes. Promesse jusqu’ici non tenue…

Pour en savoir plus : https://www.lesoir.be/587958/article/2024-05-15/des-ong-belges-deposent-plainte-contre-le-commerce-darmes-vers-israel

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *