Retour sur la Réunion d’Information Préalable de Cainiao de ce 29 mars

Les militan.tes et relais de Stop Alibaba&co étaient présent.es à la Réunion d’Information Préalable (RIP) de Cainiao ce mardi. Leur objectif? Constituer une voix d’opposition unie face à l’extension de l’aéroport et à l’implantation d’Alibaba à Liège.

Ce mardi 29 mars se tenait la Réunion d’Information Préalable (RIP) à l’étude d’incidences pour la construction de trois nouveaux entrepôts d’Alibaba. Tenue dans le terminal passager de l’aéroport, la réunion était organisée par Cainiao (le bras logistique d’Alibaba) en présence du bureau d’architecte et du bureau d’étude chargé de réaliser l’étude d’incidences préalabe à l’introduction du permis.

Une centaine de citoyen.nes étaient présent.es pour l’occasion dont plusieurs personnalités politiques des communes voisines. Dès leur arrivée, nos militant.es ont rencontré un imposant et intimidant dispositif policier. Ils et elles ont pu cependant rejoindre la réunion, laquelle s’est déroulée sans encombre.

De nombreuses questions et interpellations des citoyen.nes se sont enchaînées suite à la présentation -très succinte- de Cainiao et du bureau d’architecte.  S’il fallait résumer le discours de Cainiao : leur projet est telle une île isolée qui n’a rien à voir avec les nuisances. Cela donne lieu notamment à des déclarations ubuesques du directeur des opérations “notre entreprise n’a pas d’avion et ne fait pas d’activité de camionnage”.  Des propos difficiles à avaler alors même que ce dernier vient d’annoncer jusqu’à 550 camions/jour lorsque seront déployés les trois phases du projet.

« Notre entreprise n’a pas d’avion et ne fait pas d’activité de camionnage » a déclaré le directeur des opérations de Cainiao pour se défendre des nuisances liées aux activités de transport.

“Ils renvoient tantôt à la règlementation wallonne tantôt au plan de dévelopement de Liege Airport. Cainiao se défait surtout de ses responsabilités et tente de nous berner à coup de toit végétal et de panneaux photovoltaïques.  Nous ne sommes pas dupes ! S’il y a plus d’avions et plus de camions depuis ces derniers mois, c’est bien en lien avec les activités d’Alibaba.” déclare un membre du collectif.

Stop Alibaba&co appelle encore et toujours à réaliser une étude d’incidences globale qui considère  l’ensemble des projets d’extension de l’aéroport et l’ensemble des incidences.

A cet égard, ils déplorent l’absence de Liege Airport sur l’estrade de la RIP  alors même que, depuis le 23 mars, une enquête publique cruciale prend cours dans le cadre du renouvellement de son permis d’environnement.

Stop Alibaba&co à la marche #BackToTheClimate

“Cette enquête nécessiterait à elle seule toute l’attention de la population puisqu’elle détermine les 20 prochaines années de l’aéroport.” déclare un relai de Stop Alibaba&co. Le collectif dénonce la superposition, l’ampleur et la complexité des dossiers relatifs aux multiples demandes de permis. “Cela sème la confusion et met à mal la transparence et la démocratie que sont supposées permettre les enquêtes publiques”. Par ailleurs, de nombreuses communes ne sont pas reprises comme communes impactées alors que les nuisances de l’aéroport s’y font nettement ressentir.

Unissons-nous !  Tel est l’appel des militant.es de Stop Alibaba&co qui sont sur le qui-vive pour relayer toutes les informations utiles quant au contenu, aux procédures et aux échéances des enquêtes publiques en cours.  Ils peuvent pour cela compter sur le travail colossal réalisé depuis des années par les riverains du CLAP (Comité Liège Air propre).

« Le but est d’avoir un maximum de bruit et de mobilisation autour de la demande de renouvellement du permis d’exploitation de l’aéroport. Il est urgent d’avoir un véritable débat démocratique sur la pertinence de développer un outil économique tel que Liege Airport. Des alternatives plus vertueuses existent pour notre région. « 

Stop Alibaba&co

Stop Alibaba&co appelle ainsi chaque citoyen.ne à saisir cette opportunité de remettre le développement de l’aéroport au sein du débat public.

Avis à la population pour réagir à la RIP de Cainiao/ Alibaba (jusqu’au 12 avril)

2 thoughts on “Retour sur la Réunion d’Information Préalable de Cainiao de ce 29 mars”

  1. Pas de bruits intempestifs dans nos campagnes svp et stop à la pollution aux hydrocarbures !!

  2. Je suis contre l’extension de l’aéroport et contre l’implantation d’Alibaba à Liège. Je déplore les nuisances que cela va engendrer.
    La population concernée doit pouvoir faire entendre ses arguments et ceux-ci doivent être pris en compte.
    L’importation de marchandises chinoises est néfaste et fragilise notre économie.
    Les pouvoirs publics wallons doivent soutenir l’activité et la production locale et s’engager dans un véritable processus écologique.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *