Stop Alibaba&Co et le CLAP
vous soutiennent pour répondre à l’EIE

Pour savoir ce que c’est une Etude d’Incidences Environnementales (EIE), retrouvez notre article qui en parle ici.

Procédure pour répondre à l’Etude d’Incidences Environnementales de Liege Airport

1. Écrivez votre courrier :

Remarque importante : Pour que cette enquête publique soit la plus complète possible, il faut donner un maximum d’informations et poser un maximum de questions pertinentes. Au plus vous personnalisez votre courrier avec des données personnelles, de votre quartier, de votre région, de vos connaissances etc., au mieux c’est ! Et il ne faut pas être un expert pour poser des questions. Notre liste de questions ci-dessous est là pour vous aider et vous donner des idées.

  • Téléchargez l’introduction-type (en format word, en .odt ou sur google drive). Vous pourrez ensuite copier-coller les arguments dans ce document word.
  • Parcourez notre liste des questions et arguments.
  • Ou alors, envoyez notre version prête à l’envoi.
  • /!\ Mentionnez votre NOM Prénom et votre adresse pour que votre courrier soit valide/!\
  • /!\ AVANT LE 12 MARS, envoyez votre courrier /!\

2. Envoyez votre courrier avant le 12 mars aux 3 adresse ci-après:

Au collège communal de Grâce-Hollogne :

  • soit par mail : info@grace-hollogne.be
  • soit par écrit :
    Collège communal de la commune de Grâce-Hollogne,
    Rue de l’Hôtel Communal 2,
    4460 Grâce-Hollogne
  • (sauf mention contraire indiquée dans l’avis reçu dans votre boite aux lettres)

ET à Liege Airport :

  • soit par mail : fdo@liegeairport.com
  • soit par écrit :
    Liege Airport
    A l’attention de M. Frédéric DOSSIN
    Rue de l’Aéroport B50
    4460 Grâce-Hollogne

ET à rip.alibabaco@gmail.com, en copie de vos envois mails pour nous permettre de comptabiliser les envois.

Notre liste de questions et arguments pour l’EIE

Menu des questions par thématiques

Cliquez sur un lien qui vous intéresse. Il vous amènera aux questions sur ce thème.
Copiez-collez les questions dans un document word.
Revenez ensuite sur cette page pour cliquez sur un autre lien.

Si vous trouvez qu’il manque une question ou une information, qu’une question pourrait être mieux formulée, qu’il y a des erreurs dans la liste ci-dessus : surtout, contactez-nous ! Nous avons besoin de vos lumières également.

Notre version prête à l’envoi pour l’EIE

Si vous n’avez pas le temps de choisir vos questions ou de personnaliser les questions propres à votre quartier, vous pouvez envoyer notre lettre-type. Après avoir téléchargé la lettre, n’oubliez pas d’inscrire votre nom et votre adresse postale. Suivez ensuite la procédure inscrite en haut de page.

14 réflexions sur “Procédure pour répondre à l’étude d’incidences environnementales de Liege Airport”

  1. Didier Monfrere

    Attirer l’attention qu’avec le départ de Fedex et de ses petits avions, il va s’agir d’avions plus gros et plus bruyants. Les nuisances sonores vont augmenter plus que l’augmentation du trafic aérien.
    Attirer l’attention sur le fait que les nuisances sonores condamnent les habitants à vivre reclus, à l’intérieur et fenêtre fermées. Les habitants veulent pouvoir dormir la nuit les fenêtres ouvertes et rester dans leur jardin à toute heure de la journée.
    Les nuits sont déjà parfois pénible , que nous réserve l’avenir ?

  2. Lambinon Marie Louise

    Je suis tout à fait contre l’agrandissement de la piste car les nuisances sonores sont déjà suffisantes pour l’instant. J’habite à CRISNEE et je pensais vivre mes vieux jours dans mon cher village. Je pense que les accords de Paris, la Coop 21 ne sont pas respecté et je ne comprend pas nos politiques qui pensent écologie mais dans le sens contraire ! Il y aura pour nos enfants et petits enfants un air irrespirable. A Liège nous dépassons déjà les normes ! On demande au peuple d’acheter des voitures électrique ! on demande d’installer des panneaux solaires ! Alors j’espère que quelqu’un dans nos politiques accepte de faire marche arrière, car les emplois qu’ils vont créer avec ALIBABA seront précaires et vite remplacé par des robots. Relocalisons nos industries et ne pas se laisser Manger par les chinois.

  3. Insupportable incohérences; partout on clame qu’il faut réduire la pollution par combustion d’hydrocarbures, nous sommes incités comme citoyens à faire des efforts individuellement mais collectivement nos politiques de protection de notre environnement ne suivent pas …
    Liège va-t-elle devenir la ville la plus polluée d’Europe?

  4. Marie Hannequart

    Pour toutes les raisons environnementales et de nuisances sonores et pour le fait qu il s agit de création D emplois précaires qui ne vont pas dans le sens du développement durable, je demande de stopper le projet AliBaba. Merci.

  5. françois HUBERT

    Je trouve que la bruyance sonore est déjà à un point tel qu’il nous faut dormir avec les fenêtres fermées oui, comme nous, dormir avec des boules quies!.
    Et le trafic des camions dans les alentours va être encore augmenté.. malgré les aménagements en cours.. Ne faut-il pas prévoir des routes réservées au gros charroi, qui n’entrent pas dans nos villages et qui seraient OBLIGATOIRES pour ce type de camions. Il faut protéger l’accès aux villages des alentours, pour les riverains…

  6. Brigitte DE RIDDER

    Les impacts négatifs sonores ne sont malheureusement que la partie immédiatement visible de l’Iceberg !! Le développement exponentiel de l’e-commerce ces dernières années semble émerveiller le responsable de l’aéroport; l’étude d’incidence va-t-elle mesurer les conséquences sur le commerce local, sur la surconsommation des biens non essentiels, sur le moral des citoyens épuisés de crier leur désaccord sur cette vision du monde ?
    La présentation du projet de développement (vidéo) présente tout sauf le plus important : en quoi consiste le Master Plan (1 seul slide dans la présentation, illisible, non détaillé et non commenté) et quelle est la raison du développement demandé ? Pourquoi faut-il étendre la zone ? pour y faire quoi? avec quelles retombées attendues ?
    Autrement-dit, qu’est-ce qui justifie le développement (=l’extension de l’aéroport)? Pas un seul mot sur AliBaba ? C’est vraiment de l’information? Va-t-on brader le marché « de niche » pour le marché chinois « de tout et n’importe quel gadget inutile » fabriqué grâce à l’exploitation des populations locales?
    La consultation publique ne porte « que » sur les impacts physiques et environnementaux pour lesquels le Bureau d’études fera des des recommandations.

    Cette consultation n’est qu’une mascarade de participation démocratique qui ne pose pas les bonnes questions.

  7. Higny Patricia

    . Il est important de trouver un équilibre entre cette extension et des conséquences environnementales et climatiques.
    La pandémie que nous vivons actuellement devrait jeter les bases d’une réflexion profonde sur notre avenir et celui des générations futures. Certes, l’économie de notre pays est importante, mais faut-il pour cela sacrifier l’air que nous respirons, l’eau que nous consommons, la quiétude à laquelle nous aspirons tous ?
    N’est-il pas primordial de prendre en considération l’urgence climatique ?
    Il y a maintenant une réelle demande pour la consommation locale et c’est cette économie qu’il faut encourager. Alors, pourquoi inviter des multinationales asiatiques à inonder notre marché de produits que nous pourrions fabriquer en Europe ? Pourquoi servir de plaque tournante à la société Alibaba qui a son siège dans un pays où, ni les droits de l’homme, ni l’urgence climatique ne sont considérés ?

  8. Valléer Georges

    l’étude devrait comprendre l’impact sur la Meuse : ils sont en train de percer un tunnel pour évacuer toutes les eaux pluviales du site vers la Meuse (quelque 6 km !). Ces eaux non seulement vont manquer à la zone, mais elles vont se charger de polluants sur toutes les surfaces goudronnées ou bétonnées du site pour être évacuées vers le fleuve.

  9. Mativa Anne

    Trop c’est trop …
    Arrêtons cette course au profit et tournons nous vers une course pour sauver ce qui peut lêtre .
    Non à de tels projets qui n’ont aucun impact positif dans le long terme.

  10. Bonjour,nous demandons la suppression de l’installation ami baba à bierset ,ainsi que l’extension de l’aéroport .Car déjà depuis plus d’un an nous sommes réveillés à partir de 03h00 par l’échauffement des moteurs et décollages des super-gros porteurs et l’odeur de kérosène (bien agréable dans le jardin!!!) Sans compter le développement de la circulation des camions et autres camionettes qui ne vont qu’ empirer .stop au mal vivre ! Merci de m’avoir lu 😉

  11. Je suis contre l installation d ali baba, contre le projet d agrandissement de l aéroport, contre la circulation sur terre et en l air que cela pourrait entraîner, contre les emplois précaires qui seront proposés, contre cette course frénétique pour toujours plus d argent, pour un retour à des valeurs plus simples avant que ce ne soit trop tard

  12. Lessire Francoise

    Je trouve scandaleux que le bien-être des citoyens soit à ce point ignoré. Les nuisances sonores sont de plus en plus importantes et dans un périmètre de plus en plus conséquent par rapport à l’implantation de l’aéroport. Quid de la sécurité avec les survols à basse altitude de la centrale de Tihange. De plus il est consternant de voir la thématique de l’environnement tant mise à mal dans le contexte de réchauffement climatique que nous observons. Ne serait ce pas plus cohérent de privilégier les commerces locaux?

  13. Cailloux claudine

    L’installation d’Ali Baba ne servira que d’illusion aux gros riches! Comme dans le film « Titanic » où le journaliste qui voulais
    son gros titre de vitesse dans la presse à ,malgré les objections, fait augmenter la vitesse du navire. Sans cette vitesse,le paquebot « INSUBMERSIBLE »n’aurais certainement pas coulé,il aurait pu virer et éviter l’Iceberg. Si tant de gens hurlent aujourd’hui aux dirigeants de ne pas implanter Ali Baba, c’est pour éviter le Naufrage de notre planète. Des barques ,il n’y en aura pas pour tout le monde!
    Les gros riches veulent aller sur Mars… qu’ils y aillent et basta!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *